Forums / Tutos Mécanique / TUTO CARBUS : kit réparation carbus / changement de gicleurs et réglage d'aiguille - Motos Bandit-Forum.com
charte forum | contact 
 
 X 
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
 
Connexion Automatique



Connexion classique | Mot de passe oublié
 Infos
Anniversaires
 fabien93290 46 ans
En ligne:
Visiteurs: 67 | Membres: 1
JeanMichel1 
 
Membres: 10362
Dernier: qefekfekjdnzkl
 Forums
Forum (Partie Technique) :: Tutoriels :: Tutos Mécanique
 
TUTO CARBUS : kit réparation carbus / changement de gicleurs et réglage d'aiguille
Francesco21
Hors ligne
sam. 16 mai 2020, 23:59

Membre enregistré #10222

Résidence: Rueil-malmaison
Modèle :1200S
Messages: 12
Travaux sur carburateurs SUZUKI BANDIT 1200 2005 (phase 2)


Préambule important : aucune pièce n’est plus sensible, plus fragile qu’un carburateur. Le travail sur une rampe requiert du soin, de la douceur, de la patience.

Mon Bandit ne carbure pas parfaitement. La carburation d’origine des phases 2 est déjà légèrement pauvre, mais le pot AKRAPOVIC ne fait que renforcer cette tendance.
Suite à la consultation de différents FORUMS, j’ai donc décidé de :
- Changer les gicleurs de ralenti de 15 par des 20
- Changer les gicleurs principaux de 100 par des 102,5
- Remonter les aiguilles d’un cran

Et puis, même si rien ne l’imposait, j’en ai profité pour commander 4 kits de réparation carbu : entre 15 et 20 Euros l’unité selon les fournisseurs.
En effet, la lecture des Forums montre que la B12 souffre parfois de problèmes de robinets d’essence et de pointeaux,
qui aboutissent à des passages d’essence dans l’huile. Sur une moto de 15 ans, le kit réparation carbu ne pourra pas faire de mal.

Ce kit de réparation contient :
- 5 petites joints dont nous verrons l’emplacement plus loin
- 1 joint de cuve
- le pointeau et le puits du pointeau avec son joint (dans la pochette sur la photo)







Démontage de la rampe
Heureusement la Bandit est une moto simple, fonctionnelle, sur laquelle c’est un vrai plaisir de travailler,
et ça malheureusement c’est de plus en plus rare !

Commençons par ouvrir la poignée de gaz (2 vis) et par déboiter les 2 cables. Cela facilitera le démontage des cables sur la rampe.
Ensuite on démonte dans l’ordre :
- la selle et les caches latéraux
- le réservoir
- Dévisser les 4 colliers entre la boite à air et les carbus,
- Dévisser les 2 vis (juste derrière le réservoir) qui maintiennent la boite à air au cadre
- Déboiter la boite à air en la tirant vers l’arrière
- Dévisser les 4 colliers entre les carbus et les pipes d’admission
- Débrancher la connexion du TPS coté droit de la rampe
- Déboiter la rampe de carbus en la tirant vers l’arrière et en la sortant coté droit de la moto

La rampe vient très facilement.
On sort ensuite le câble de gaz, le câble de retour de gaz et le câble de starter,
ce qui est plus facile une fois la rampe déboitée (mais les câbles de gaz doivent être déboités à la poignée pour donner du jeu, voir au début).

Ensuite, il faut sortir la durit d’alimentation d’essence de son caoutchouc de maintien, et vous avez maintenant la rampe de carbu dans les mains.


Travaux sur la rampe démontée
Dans la suite, je me réfère aux numéros de pièces de cet éclaté, qui vient du site pieces-suz-com :
Lien à cliquer

Il n’y a pas intérêt à désolidariser la rampe, sauf éventuellement pour utiliser un bac à ultrasons où les carbus ne rentreraient que un par un :
ce démontage n’apporte rien de plus et c’est assez pénible de remonter les ressorts de papillons.

Donc, on commence par nettoyer l’extérieur de la rampe : soit une grande cuve à ultrason, soit pinceau, chiffon et white-spirit ou nettoyant métaux.

Ensuite il faut démonter les cuves. Il est quasiment certain que vous allez galérer un peu avec les cruciformes.
Chacun sa technique, je vous donne la mienne : avant même d’abimer la vis cruciforme, je fais une entaille sur la vis avec une lame de scie à métaux, de façon à pouvoir utiliser un tournevis normal. Et là, après 3-4 coups de marteau pour « décoller » la vis, ça vient généralement.
Cela prend un peu de temps (16 vis), mais l’avantage c’est que cette entaille propre m’a permis de ré-utiliser les mêmes vis au remontage.

Puis sur chaque carbu, vous allez sortir le flotteur (pièce N°21) en retirant sa tige (pièce N°24), le pointeau (partie mobile de la pièce N°20),
le gicleur principal (pièce N°19), le gicleur de ralenti (pièce N°27). Une fois la vis enlevée,
le puits du pointeau (partie fixe de la pièce N°20) n’est retenu que par son joint et il sort facilement avec une petite pince protégée par un chiffon.

Pour terminer de ce coté, on dévisse les vis de richesse (pièce N°32) en faisant attention à récupérer aussi sa rondelle et son joint.
Le réglage d’origine est « vis dévissée de 3 tours à partir de la position vis complètement vissée (mais sans forcer) ».

Vous obtenez çà, la rampe coté cuves :






Vous allez ensuite démonter les chapeaux de carbus (Pièce N°5).
Une fois le chapeau démonté, vous pouvez sortir la membrane (pièce N°14), le ressort (pièce N°6), puis l’aiguille (pièces N° 11,12,13) et le boisseau (pièce N°15),
après avoir sorti le guide (pièce N°7) avec une petite pince. Et voici la rampe coté chapeaux de boisseaux :





Je vous conseille de ranger les pièces de chaque carbu dans des boites séparées, afin de remonter à l’identique.





Après avoir nettoyé l’extérieur, il faut maintenant nettoyer l’intérieur des carbus et les cuves démontées : aux ultrasons, ou au pinceau + essence (et soufflette si vous avez).


Contrôles à faire
Vérifier que le corps des boisseaux n’est pas rayé et coulisse parfaitement.
Si rayures, les éliminer avec du papier de verre fin éventuellement adouci avec un peu d’eau.
Remonter les boisseaux avec un peu d’huile moteur là où il y a contact avec la paroi du carbu.
Vérifier que les membranes ne sont pas déchirées. Huiler sans excès les membranes avant remontage, ce sera bon pour leur espérance de vie.

Vérifier que les flotteurs sont en bon état et pas percés (sinon, ils ne flotteront plus et le niveau de cuve ne sera pas bon …).

Vous pouvez vérifier le niveau de hauteur de cuve : attention, la languette du flotteur doit juste être en contact et ne pas enfoncer la tige,
sinon vous n’obtiendrez pas la vraie valeur.
En fait, il n’y a pas de raisons que ce réglage bouge.
Si les languettes sont propres, bien en ligne, sans torsions et sans trace d’intervention, je conseille de ne pas toucher à ce réglage.

Remplacement des joints du kit de réparation
Les 5 joints du kit : de gauche à droite :





1. joint N° 29, sur la vis de richesse
2. joint N°43, sur l’orifice de la membrane de carbu
3. joint N°8, sur le clip de fixation de l’aiguille
4. joint N°18, sur le puit d’aiguille
5. joint N°38, sur le plongeur de starter
Et voici, de gauche à droite, les joints du starter, du clip de fixation de l’aiguille, du puits d’aiguille.
Vous constatez que les joints du clip de fixation et du puits d’aiguille sont de dimensions très proches :
dans la pratique, on arrive à les distinguer, mais vigilance requise au démontage et remontage !






Et remplacement du grand joint de cuve (pièce N° 25).

Idéalement, tous les joints même les plus petits seront légèrement graissés avant remontage.
J’ai vu que certains ne remplaçaient pas tous les joints du kit. C’est vrai que les joints 3 et 5 sont sans doute moins exposés à l’usure,
mais je pars du principe que autant tout faire !

Hauteur d’aiguille
Sortir l’agrafe de l’aiguille (pièce N°11) : la positionner un cran plus bas, soit le 4ème cran en partant du haut (comme sur la photo).
Positionner l’agrafe plus bas a pour effet de remonter l’aiguille et d’enrichir la carburation dans la plage d’action de l’aiguille.






Remplacement des gicleurs
Remplacement du gicleur principal (en haut sur la photo, pièce N°19), qui est vissé sur le puits d’aiguille.
Remplacement du gicleur de ralenti (en bas sur la photo, pièce N° 27).






Autres bidouilles …
Certains kits du commerce, ou des bidouilleurs fous, font des trous dans les membranes ou raccourcissent les ressorts, dans le but d’obtenir une montée plus rapide du boisseau à l’ouverture des gaz. Si cela peut effectivement changer les sensations à l’ouverture des gaz, c’est un trompe l’œil car à fond, le boisseau sera ouvert de la même manière et les performances identiques.
Et puis, j’ai essayé dans mes recherches des motos d’occasion qui tournaient comme des patates …
le vendeur a beau dire « c’est rien, juste une petite synchro… », la carburation est improbable et à mon avis bien difficile à récupérer correctement.
Donc ce genre de bidouille, non merci !!!

Une option pour simplifier les futures synchros :
L’accès aux orifices des carbus 1, 2 et 3 (en partant de la gauche) et à leur petit capuchon est difficile lorsque les carbus sont en place (le pire est le carbu 2).
J’ai donc remplacé les capuchons par ces 3 tuyaux (5-6 cm), qui sont beaucoup plus faciles à enlever et à remettre que les capuchons. Une fois le capuchon, ou le tuyau enlevé, le tuyau de la synchro (carbtune pour moi) n’est pas trop difficile à installer.
Attention dans ce cas à poser des tuyaux qui s’emboitent serrés, sans laisser de prise d’air.






Conseils de remontage
Comme au démontage, il est bien plus facile de remettre les câbles gaz et starter avant repose de la rampe
(ce qui implique d’avoir du mou et que les câbles soient déboités au niveau de la poignée).

La rampe se remboite facilement, et encore plus avec un peu d’huile.

Et ensuite, tout en ordre inverse :
remontage de la poignée de gaz, réglage des câbles, reconnecter le TPS, serrage des 4 colliers pipes d’admission/carbus,
emboiter la boite à air à l’arrière des carbus et serrer les 4 colliers boite à air/carbu,
2 vis de fixation de la boite à air, passage de la durit d’essence dans son collier, réservoir, caches latéraux.

Il est indispensable de refaire une synchro si les carbus ont été désolidarisés.
Sinon, la synchro pourra être controlée, mais la mienne n’avait pas bougé.
 
Francesco21
Hors ligne
dim. 17 mai 2020, 00:02

Membre enregistré #10222

Résidence: Rueil-malmaison
Modèle :1200S
Messages: 12
Je n'ai fait qu'un petit essai avec la moto,
pas encore de quoi évaluer les résultats de ces réglages.

Mais dés que j'ai pu me faire une opinion définitive, je reviens poster !
 
guiguitte
Hors ligne
dim. 17 mai 2020, 08:58

Membre enregistré #9427

Résidence: MAIZIERES LES METZ
Modèle :1250N
Messages: 87
Super tuto . Même, si en ce moment, ma moto est une injection, cela m'intéresse toujours les tutos bien fait, et pédagogiques.J'apprecie le côté ''remplacement'' de tous les joints, éviter les bidouillages, (je suis comme toi, avec les motos) , les astuces....et comme j'ai envie de me retaper une vieille (moto, hein), j'adore. En attendant tes retours, bon essai. V.
 
Fdehays
Hors ligne
lun. 18 mai 2020, 15:31

Membre enregistré #9556

Résidence: Val d'Oise 95
Modèle :650S
Messages: 1249
Bonjour Francesco21, super tuto et très bien fait... pourtant je ne bricole pas sur ma bandit
 
LeCiao
Hors ligne
mar. 19 mai 2020, 10:00

Membre enregistré #269

Résidence: Arrière pays Grassois (06)
Modèle :1250S
Messages: 555
Super tuto
 
Site Internet
 




© Bandit-forum.com 2006-2020 - Créa: www.babtb-creation.com - Facebook: Page Officielle FB